Fashion & Decoration

TBS met le cap sur le tricolore

Décidée à mettre l’accent sur son identité française, la marque assume ses références d’équipementier sportifet s’engage pour l’écoconception.

Souriante au départ de sa première Solitaire du Figaro, Violette Dorange ne cache pas sa détermination. À seulement 21 ans, la navigatrice Charentaise a déjà remporté les championnats de France, participé à la Mini Transat et vise le Vendée Globe. Une énergie prometteuse qui n’a pas échappé à TBS, dont elle est la nouvelle ambassadrice, rejoignant ainsi François Gabart, égérie de la marque depuis dix ans et signataire d’une collection capsule très inspirée et cohérente. Faut-il y voir passage de témoin?

Plutôt la traduction des ambitions de cette marque française qui a le vent en poupe depuis 1978. Les pieds sur terre (l’acronyme TBS signifie terre battue synthétique, rappelant une crédibilité dans l’univers du tennis), elle regarde vers l’horizon tout en restant ancrée au cœur du Maine-et-Loire, où sont conçus des modèles de plus en plus écosourcés et recyclables.

SDP

C’est aussi à Jarzé qu’une très grande partie de sa production est réalisée, dans les ateliers du groupe familial Éram…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 56% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

This post was originally published on LE FIGARO - MODE

About the author

Richard ABITBOL

Add Comment

Click here to post a comment