Journeys & Tourism

Promenades dans les îles Canaries : des sentiers de randonnée qui permettent de vivre plus fort

Destinations

Publié le : 17.09.2022

Dernière Mise à jour : 17.09.2022

Les îles Canaries disposent de quatre sentiers naturels signalisés et balisés. Ces itinéraires font partie du sentier espagnol et européen E7

À pied, à vélo ou même à bord d’un petit 4X4, les îles Canaries sont la destination où se perdre dans une nature préservée. L’archipel est l’endroit idéal pour se détendre et se redécouvrir.

Quand vous faites de la randonnée, vous allez lentement et vous profitez de chaque instant. On voit tout. On sent tout. On entend tout. Quand je me promène en campagne, je suis immergée dans la nature et c’est spectaculaire“, déclare Jesús Rodríguez Matos, un agent de service de l’Unité des urgences militaires. “C’est un exutoire pour l’esprit, le corps et tous les sens. Je dis toujours que cela ajoute des années à votre vie, parce qu’il n’y a pas la moindre pollution, qu’elle soit atmosphérique ou sonore… Vous êtes au cœur de la nature. Et j’adore ça !”

La beauté de la nature est sans fin dans les îles Canaries. Il existe un réseau de sentiers varié et bien entretenu dont il est possible de profiter. Nombre d’entre eux sont balisés et homologués dans le cadre du GR 131.

Les sentiers traversent les îles en suivant des itinéraires qui commencent sur la côte et s’enfoncent dans les montagnes. Ces chemins permettent de découvrir d’une part, les sommets qui se trouvent à l’intérieur des îles et d’autre part, la côte où se brise l’océan.

Le GR 131 relie l’ensemble des îles Canaries. Il fait partie du sentier européen E7, long de 5 000 kilomètres. Ce grand itinéraire transfrontalier, promu par l’association européenne des randonneurs, part de Hongrie et traverse le Portugal, la Slovénie, l’Italie, la France et l’Espagne, avant de rejoindre les îles Canaries par le GR 131.

Grâce au ministère espagnol de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, il existe actuellement quatre sentiers naturels bien signalisés sur les îles de Fuerteventura, Tenerife, El Hierro et La Palma. Une bonne signalisation des sentiers existe également sur les îles de La Gomera, Gran Canaria et Lanzarote.

Dans les îles Canaries, la nature est vierge, sauvage et surprenante. Cinq îles ont été déclarées réserves de biosphère par l’UNESCO, dont quatre dans leur intégralité : La Palma, Lanzarote, El Hierro et Fuerteventura. À Gran Canaria, 46 % de la surface est une réserve de biosphère.

Fuerteventura : Isla de Lobos – Corralejo – La Oliva – Tefía – Betancuria – Pájara – La Pared – Casas del Risco del Paso – Morro Jable – Punta de Jandía

  • Ténériffe : La Esperanza – La Caldera – El Portillo – Degollada de Guajara – Vilaflor-Arona
  • La Palma : Puerto de Tazacorte – Roque de los Muchachos – Refugio del Pilar -Fuencaliente – Faro de Fuencaliente
  • El Hierro : Tamaduste – Valverde – Puerto de la Estaca – Valverde – Ermita Virgen de los Reyes – Faro de Orchilla
  • La Gomera : Camino Cumbres de La Gomera. San Sebastián de La Gomera-Playa de Vallehermoso-Fortaleza.
  • Lanzarote : Du nord au sud de Lanzarote, par le sentier naturel GR 131 (étape Órzola-Playa Blanca).
  • Jean Guy Le Roux a déclaré : “Si vous faites attention aux détails de l’itinéraire, vous verrez le monde d’une manière différente. Petit à petit, vous vous sentirez plus en harmonie avec la planète. Tant sur le plan physique que psychologique, cela crée une paix intérieure et une amélioration de votre état d’esprit. Vous ne les constaterez pas sur le moment, mais des changements se produisent en vous.”

Auteur

  • Rédaction

This post was originally published on LE QUOTIDIEN DU TOURISME